Ven. 19 mai, 19h30


 

Dans le 2e

Cycle Pour une Lectothèque idéale

Lecture théâtralisée

 

Germaine Tillion : La Mémoire et la Raison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Claire Vidoni (conception et interprétation)

Née en 1907 à Allègre (Haute-Loire), Germaine Tillion a fait des études de lettres puis d’ethnologie à la Sorbonne. De 1934 à 1940, la jeune ethnologue réalise quatre missions dans le massif montagneux des Aurès (sud-est algérien) sur la population berbère chaouia. De retour en France, en juin 1940, lors de la débâcle, Germaine Tillion, révoltée par le discours de Pétain annonçant l’armistice, décide de participer à

la fondation du Réseau du Musée de l’Homme, le tout premier des réseaux de la Résistance. Dénoncée et arrêtée en 1942, elle est déportée l’année suivante à Ravensbrück avec sa mère qui y décèdera. Elle décrira plus tard l’univers concentrationnaire dans un livre du même nom. Cachée dans une caisse, elle écrit son « opérette-revue » sur le drame vécu par les prisonnières, Le Verfügbar aux Enfers, pour distraire ses compagnes. Il a été monté au Théâtre du Châtelet en 2007 à l’occasion du centième anniversaire de son auteure. Militante de toujours, elle est une des premières à dénoncer ce qui sera appelé plus tard, le goulag et s’élève avec véhémence contre la torture en Algérie. Directrice de recherche à l’École pratique des hautes études en sciences sociales, Germaine Tillion animait un séminaire Ethnologie du Maghreb qui avait une grande réputation. Elle est décédée en avril 2008 à l’âge e 101 ans.

 

Mairie du 2e

8, rue de la Banque 75002 Paris  – M° Bourse

 

Entrée libre et gratuite  – Réservation : scenedubalcon3@aol.com

S'inscrire à notre newsletter