Mer. 22 mars, 20h30


 

Dans le 2e

Cycle Pour une Lectothèque idéale

Pablo Neruda : Ce vent qui agita ma vie…

Lecture théâtralisée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par le Théâtre de l’Imprévu – Avec : Éric Cénat (conception et interprétation)

 

 

 

 

 

 

À dix-neuf ans, Pablo Neruda publie son premier livre Crépusculaire. Suit, un an plus tard, Vingt Poèmes d’amour et une chanson désespérée.

En 1927, Neruda entre au service diplomatique et à partir de 1935, il est consul en Espagne où il entretient des relations amicales avec Federico García Lorca qui marquera profondément son œuvre. En 1945, il est élu au Sénat et devient membre du parti communiste chilien. Exilé en Europe à partir de 1946, il passe par l’URSS, la Pologne,la Hongrie, l’Italie. Il visitera également l’Inde et le Mexique. C’est là que paraîtra en 1950 son Chant Général, écrit dans la clandestinité. De retour au Chili en 1952, il continue à publier et en 1969, après la victoire de Salvador Allende, devient ambassadeur en France où il publiera L’épée en flammes et Les pierres du ciel, livres, dans lesquels sa méditation sur la solidarité nécessaire et le silence du monde, atteint son expression la plus intense. Il meurt en 1973 peu de temps après de coup d’état qui renverse le gouvernement Allende. En 1974, son autobiographie J’avoue que j’ai vécu paraît à titre posthume.

 

Au programme :

- Des poèmes principalement extraits des recueils Le chant général, Vaguedivague, La centaine d’amour, L’Espagne au coeur

- Des extraits de son livre autobiographique “j’avoue que j’ai vécu”

- Un montage de 36 diapositives projetées sur écran par vidéoprojecteur évoquant sa vie, ses rencontres et ses proches…

 

Mairie du 2e

8, rue de la Banque 75002 Paris   – M° Bourse

 

Entrée libre et gratuite

Réservation : scenedubalcon3@aol.com

 

S'inscrire à notre newsletter